TendancePhysalis

Enchanteur de Physalis contient un trésor caché d’orange

 Beau
  physalis

doré

Le physalis, modeste et attachant avec sa cage de papier et ses couleurs chaudes, nous rappelle notre besoin de faire notre nid, nous cultiver et nous rapprocher les uns des autres. Voici donc un hommage à cette délicate cerise dorée_______.

Ouverture Image Ray Douglas. Deux images de fond: Myriam Balaÿ.

Le physalis, modeste et attachant avec sa cage de papier et ses couleurs chaudes, nous rappelle notre besoin de faire notre nid, nous cultiver et nous rapprocher les uns des autres. Voici donc un hommage à cette délicate cerise dorée_______.

Connu également sous le nom d’amour en cage, de lanterne japonaise ou de cerise de terre, le physalis est un genre de plante fleurie de la famille de solanaceae qui pousse dans les régions chaudes tempérées. Le détail le plus marquant est sa grande enveloppe de papier dérivée du calyx, qui contient le fruit orange-jaune, comme dans un utérus. Le fruit est souvent utilisé dans la préparation de desserts : il existe de nombreuses recettes de tartes aux cerises de terre, confitures, gaufres, focaccia et cheesecake. La fleur en forme de lanterne inspire les tendances d’hier, d’aujourd’hui et de demain dans l’art, la nourriture, l’intérieur et le design. Elle est également symbole du désir toujours humain de sécurité, de confort, et de protection.

Dans l’Art Nouveau, les teintes chaudes de rouge-jaune et les formes arrondies du physalis sont souvent présentes dans les illustrations, l’art et la décoration intérieure, en particulier dans les luminaires, où l’enveloppe de papier fait fonction d’abat-jour cachant une ampoule aux reflets jaunes. Egon Schiele, le célèbre peintre autrichien et protégé de Gustav Klimt, est réputé pour ses autoportraits expressifs, dont l’un contient un physalis.

Connu également sous le nom d’amour en cage, de lanterne japonaise ou de cerise de terre, le physalis est un genre de plante fleurie de la famille de solanaceae qui pousse dans les régions chaudes tempérées. Le détail le plus marquant est sa grande enveloppe de papier dérivée du calyx, qui contient le fruit orange-jaune, comme dans un utérus. Le fruit est souvent utilisé dans la préparation de desserts : il existe de nombreuses recettes de tartes aux cerises de terre, confitures, gaufres, focaccia et cheesecake. La fleur en forme de lanterne inspire les tendances d’hier, d’aujourd’hui et de demain dans l’art, la nourriture, l’intérieur et le design. Elle est également symbole du désir toujours humain de sécurité, de confort, et de protection.

Dans l’Art Nouveau, les teintes chaudes de rouge-jaune et les formes arrondies du physalis sont souvent présentes dans les illustrations, l’art et la décoration intérieure, en particulier dans les luminaires, où l’enveloppe de papier fait fonction d’abat-jour cachant une ampoule aux reflets jaunes. Egon Schiele, le célèbre peintre autrichien et protégé de Gustav Klimt, est réputé pour ses autoportraits expressifs, dont l’un contient un physalis.

Vidéo Michelle Duijn, esthétique Lidewij Smeur.

Passons au temps présent. Un des principaux oracles en matière de tendances, Lidewij Edelkoort, avance l’idée de l’embryonnaire comme principale tendance pour les prochaines années. Selon elle, « nous allons entrer dans une nouvelle ère qui est encore en évolution : l’aube des directions difficiles à percevoir, en pleine incubation, attendant le moment d’émerger et de voir la lumière… Le climat social devient un climat d’unité, une compassion animée d’une mentalité créative, de manières plus douces et plus aimables, une période alternative, apaisée dans la politique. » L’aspect embryonnaire de ces nouvelles tendances se reflètera dans diverses industries, caractérisées par un style basé sur des principes rassurants et réconfortants. Elle mentionne également que « tout design est sphérique – avec une peau extérieure et un noyau à l’intérieur. » Pensez à des environnements qui enveloppent, embrassent et caressent le client, dans l’architecture et la décoration intérieure, l’architecture, le cocon et la protection en couche comme une peau d’oignon. Ou encore, comme le dit Li : « L’utérus du monde attendant sa renaissance ».

Photographie Isolde Woudstra, esthétique Lidewij Smeur.

Le saviez-vous ?

Au Japon, le Physalis alkekengi, également nommé « golden flower » (fleur d’or), est utilisé dans le système thérapeutique Unani – un médicament traditionnel perso-arabique dont l’origine remonte au XIe siècle – aux effets antiseptiques, diurétiques et sédatifs. Ses graines sont également utilisées à l’occasion du Bon Festival comme offrandes aux âmes. Par ailleurs, un marché annuel appelé hōzuki-ichi est consacré à cette fleur dans le quartier Asakusa à Tokyo.

Elle pourrait tout aussi bien décrire le physalis lui-même, avec sa forme sphérique naturelle, le croustillant de son enveloppe extérieure et la douceur de son cœur doré. En fait, ses prédictions se sont déjà réalisées (et continuent de le faire) comme on le voit dans l’évolution et les tendances du design ces dernières années. Pensez à la couleur Pantone de l’année 2015, Marsala – une couleur chaude orange rouge cuivrée – qui reflète une sensibilité plus positive aux couleurs plus froides de ces dernières années et remet l’accent sur le partage d’expériences et le développement d’un environnement plus chaleureux pour tous. Plus récemment, Pantone a publié un éventail de palettes de couleurs qui joueront un rôle important en 2017, dont l’un est nommé Acquired Taste. Riche en couleurs rappelant les tons caractéristiques du physalis : Orange Chiffon, Pale Gold, Mulberry et Brandied Melon.

Photographie et esthétique Food Bandits. Cliquez ici pour les recettes.